100°Anniversario

banner testata5

Menu

100° Anniversaire de la Bataille de Magenta

100° Anniversaire de la Bataille de Magenta

charledegaullearticolo



Pris integralmete la publication faite en 1959

Dans l’histoire d’Italie, le 4 juin 1859 est une date glorieuse, traditionellement consacrée à la mémoire des héroiques soldats français tombés sur le champ de bataille de Magenta pour l’indépendance et pour l’unité de l’Italie. Dans les années qui suivirent, de nombreux récits très détaillés de ce haut fait ont été publiés et il est superflu de redonner ici une nouvelle version de cet événement. En présentant cet ensemble de documents évocateurs, Magenta entend rendre hommage à l’importance historique de sa bataille et surtout à la mémore de tous les hommes qui y ont pris part, vainqueurs et vaincus, comme elle a conservé au cours de ces cent ans, avec le même respect et la même affection, les dépouilles des morts des deux camps. Un siècle après cette date mémorable dans un monde où il semble que les peuples ne parviennent pas encore à la concorde, dans un monde où beaucoup d’autres guerres terrifiantes et des moyens de destruction extrêmement puissants ont fait pâlir le souvenir des batailles d’autrefois, dans un monde tout occupé à une évolution technique qui vise même à violer les espaces interplanétaires, Magenta est encore très sensible à la mémoire de cette glorieuse journée qui, voici 100 ans, fit frémir d’épouvante, palpiter d’anxiété, exploser de joie sa population frappée de stupeur. Au cours de cette mémorable journée, après bien des hésitations, le sort finit par favoriser l’un des partis. 3 épisodes distincts de la lutte aboutirent au résultat décisif : la résistance acharnée de la Garde Impériale et du général Canrobert sur le front et sur l’aile, à Ponte Nuovo et à Ponte Vecchio, où le Général Cler trouva une mort glorieuse; le mouvement convergent du Corps d’Armée de Mac Mahon, de Boffalora, de Mesero et de Marcalo sur Magenta où mourut dans une auréole de gloire le Général Espinasse dans le combat qui s’ensuivit et qui se fixa autour de la gare et de la « Casa Giacobbe » l’arrivée du Général Fanti sur le champ de bataille au plus fort de la mêlée. Et la Journée s’acheva sur la victoire éclatante des armes franco-piémontdises. La victoire de Magenta fut celle qui sanctionna le principe de la liberté des peuples, qui marqua le début de la libération de la Lom-bardie, qui ouvrit la voie du « Risorgimento ». Et nous ici à Magenta, en ce centième anniversaire de la bataille, nous ne pouvons pas ne pas éprouver une gratitude ardente envers la France et ses enfants au coeur généreux, qui combattirent ici pour notre libération, qui versèrent leur sang pour une cause qui n’était pas la leur; et nous ne pouvons pas ne pas éprouver un profond respect pour ces troupes autrichiennes qui y ont combattu vaillament pour l’honneur de leur drapeau, laissant sur notre sol tant de victimes héroiques. Toute rancoeur du passé étant effacée, ici où sont conservées pieusement les dépouilles des alliés et des ennemis d’hier, nous souhaitons vivement que le sang versé au nom de la liberté, de la fraternité et du bon droit continue à donner après un siècle des fruits dont le monde a encore tant besoin. Dans ce volume, qui évoque et résume la Bataille de Magenta à travers la reproduction de gravures de l’époque, simples mais éloquentes, Magenta veut précisément exprimer un témoignage de la dévotion avec laquelle est commémorée cette journée et donner un exemple aux hommes de bonne volonté, à ceux d’aujourd’hui et à ceux de demain, les vertus révélées par la Bataille de Magenta et que le peintre Campi a su si bien exprimer dans l’image sur laquelle se termine ce recueil.

Le Immagini